Rechercher une information

01.09.17

Retour


Lutilea-CLEFS 71 pour accueillir et orienter les personnes en situation d’illettrisme

En Saône et Loire (71), six plateformes accueillent et orientent les personnes en situation d’illettrisme vers des partenaires du territoire pour leur permettre d’acquérir les compétences de base utiles au quotidien ou pour réaliser leur projet professionnel. Cinq de ces plateformes sont portées par des Missions Locales dans le cadre du dispositif Lutilea-CLEFS 71 : par les Missions Locales de la Bresse louhannaise, du Charolais, de l’Autunois, du Creusot Montceau et du Chalonnais. Sophie Carron, coordinatrice du dispositif à la Mission Locale du Chalonnais, nous présente le fonctionnement de ce lieu et les services proposés.

En quoi consiste le dispositif Lutilea-CLEFS 71 ?

Il s’agit d’un dispositif qui comprend plusieurs plateformes, chacune d’entre elles est hébergée par une Mission Locale ou un autre acteur du territoire.

Ce sont des lieux physiques, où sont accueillies les jeunes ou les adultes en situation d’illettrisme. Nous accueillons également des personnes qui relèvent de l'alphabétisation et des publics étrangers, ne maîtrisant peu ou pas la langue française, que ce soit à l’oral ou à l’écrit.

Lutilea-CLEFS 71 remplit plusieurs fonctions : notre mission centrale est d’accueillir, positionner et orienter ces personnes vers des actions de formation collective ou individuelle. Nous assurons également leur accompagnement tout au long de leur parcours.

Nous recrutons et animons également un réseau de bénévoles qui va intervenir individuellement auprès de ces personnes.

Enfin, nous avons aussi pour rôle de sensibiliser les partenaires du territoire à l’illettrisme et de veiller à ce que l’offre de formation et d’accompagnement dans ce domaine réponde aux besoins de la population. Pour cela, nous contribuons à la réalisation d'un diagnostic des besoins de formation sur le territoire.

Comment se passe l’accueil, le positionnement et l’orientation du public ?

Toute personne qui rencontre des problèmes d’accès à la langue française et aux savoirs de base peut s'adresser à Lutilea-CLEFS 71.

Les personnes se présentent soit d’elles-mêmes, ce qui est de plus en plus le cas grâce au bouche à oreille, soit elles viennent accompagnées ou orientées par un partenaire du territoire : Pôle emploi, les services en charge du RSA, les régies et maisons de quartiers, les foyers, la Mission Locale ou encore le SPIP.

Je reçois d'abord la personne en entretien individuel, ce qui permet d’aborder avec elle son parcours de vie et et de recueillir ses besoins. Puis je lui propose de réaliser quelques exercices afin de mieux évaluer ses difficultés et déterminer de quel type de formation ou d’accompagnement elle peut avoir besoin.

En fonction des résultats de ces exercices, je vais l’orienter vers un partenaire du territoire, pour suivre une formation collective ou individuelle en français par exemple, tout en continuant d’assurer le suivi de son parcours à la suite de cette formation.

Lutilea-CLEFS 71 est un lieu dédié pour les personnes en situation d’illettrisme. N’y a–t-il pas un risque que ces personnes se sentent stigmatisées en se rendant sur ce lieu ?

Il s’agit d’un espace d'accueil pour les personnes et d'une salle où je les reçois et qui peut être mise à disposition pour les bénévoles.

Il ne s’agit pas d’un centre d’examen et ce n’est pas un lieu où l’on juge les personnes. Au contraire, l’objectif est de leur permettre de renouer avec l’envie d’apprendre, d’éveiller leur curiosité, par tous les moyens possibles.

C’est un lieu ouvert que fréquentent aussi parfois les bénévoles et les partenaires, qui contribuent à accompagner ces personnes dans leurs projets.

Comment travaillez-vous avec les partenaires du territoire ?

Les partenaires orientent les personnes vers Lutilea- CLEFS 71, qui à son tour peut orienter les personnes vers des formations collectives, le réseau associatif de bénévoles, ou vers un interlocuteur susceptible d’accompagner la personne en fonction des besoins identifiés.

La Mission Locale ou Pôle emploi nous sollicitent pour évaluer les prérequis d’une personne qui s’apprête à entrer sur une formation ou un emploi.

Nous avons également pour mission de les sensibiliser à l’illettrisme. Par le passé, nous avons organisé des rencontres pour revenir sur les différences entre illettrisme, analphabétisme et apprentissage du Français langues étrangères (FLE).

Comment les plateformes Lutilea sont-elles financées ?

Il s’agit d’un dispositif cofinancé par le Conseil départemental, le Conseil régional, le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) et le Fonds social européen (FSE).

Pour en savoir plus :

Le site des plateformes de lutte contre l'illettrisme en région Bourgogne Franche-Comté

La présentation du dispositif Lutilea-CLEFS 71 sur le site de la Mission Locale du Chalonnais

Découvrez également les actions développées par la Mission Locale du bassin Montluçonnais et la Maison de l’emploi et de la formation du Sud-ouest de l’Oise.

Inscrivez-vous aux 4èmes journées nationales d’action contre l’illettrisme, organisées les 13 et 14 septembre à Lyon, par l’Association nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI).


Haut de page