Rechercher une information

22.11.18

Retour


Le jobboard, un outil collaboratif en ligne !

Après une phase de conception et de test de deux ans, le jobboard est désormais en ligne. Conçu par la Mission Locale de l’agglomération de Dijon, cet espace collaboratif entre les jeunes, les entreprises et les conseillers permet de dialoguer, de prendre rendez-vous à la Mission Locale et surtout d'effectuer une partie des démarches de recherche d’emploi à distance. Depuis son lancement, près de 300 jeunes ont ouvert un espace personnel en ligne. Retour sur ce projet avec Patricia Lambert, chargée de communication, qui a accompagné la réflexion et le développement de cet outil.

Pouvez-vous nous décrire en quoi consiste le Jobboard ?

C’est un espace personnel en ligne, accessible à tout jeune inscrit à la Mission Locale depuis le site Internet de la structure.

A partir de cet espace personnel, le jeune peut accéder à l’ensemble des informations sur les services de la Mission Locale et à des outils personnalisés pour sa recherche d’emploi. Il peut prendre un rendez-vous avec son conseiller, s’inscrire aux ateliers que nous proposons, déposer des documents tels que son CV et des pièces administratives et répondre à des offres d’emploi et de formation.

De l’autre côté, le conseiller référent du jeune peut lui donner des conseils sur la mise en forme de son CV par exemple et lorsque le CV est validé, le conseiller peut lui proposer de le déposer dans un espace dédié, la CVthèque, à laquelle ont également accès les employeurs partenaires de la Mission Locale.

Les employeurs, quant à eux, peuvent communiquer avec « l’équipe emploi » de la Mission Locale pour proposer des offres d’emploi et accéder aux CV des candidats.

A quels besoins spécifiques répond cette interface ?

On sait que certains jeunes peuvent réaliser des démarches depuis chez eux, sans avoir systématiquement besoin de venir à la Mission Locale. On voulait donc apporter un premier niveau d’accompagnement et d’interaction à distance pour ces jeunes là. On voulait donner la liberté, à ceux qui le souhaitent, d’effectuer davantage de démarches depuis leur domicile, en autonomie.

Les démarches liées au champ professionnel et la relation avec les entreprises occupent une place centrale dans l’interface. Comment les autres thématiques sont-elles abordées ?

L’emploi occupe effectivement une place importante : toutes les offres d’emploi de la Mission Locale sont enregistrées sur le jobboard et les candidatures des jeunes sont effectivement l’un des premiers objets de travail à distance avec les conseillers.

Mais nous diffusons également de l’information sur l’offre de service de la Mission Locale dans d’autres domaines : santé, logement, mobilité, ou encore formation. Les jeunes ont accès à un premier niveau d’information et lorsqu’ils veulent en savoir plus, nous les invitons à prendre rendez-vous avec leur conseiller grâce à un outil de prise de rendez-vous en ligne.

Cela rejoint aussi l’esprit de l’outil : un moyen complémentaire à l’accompagnement proposé à la Mission Locale, mais pas un site sur lequel le jeune ne se retrouve plus parce qu’il y a trop d’informations.

Justement, comment est alimenté et modéré le jobboard et quelle organisation avez-vous mise en place en interne ?

Nous avons un community manager qui garantit le bon fonctionnement de l’outil mais plusieurs professionnels ont accès au back office du site, pour gérer les demandes de rendez-vous, enregistrer les offres d’emploi, valider les dernières offres déposées par les employeurs. Nous avions déjà l’habitude de gérer cela de manière collective.

En revanche, il nous a fallu intégrer des plages horaires en ligne dédiées aux prises de rendez-vous par les jeunes via la jobboard. L’objectif est de fluidifier la prise de rendez-vous et cela se passe plutôt bien jusqu’à présent.

D’autres Missions Locales s’intéressent-elles à cet outil ?

Dans la phase de conception et de développement de l’outil, nous nous sommes appuyés sur l’ARML Bourgogne Franche Comté et nous étions tout à fait ouverts, depuis le démarrage du projet, à partager cette initiative avec d’autres Missions Locales.

Plusieurs Missions Locales ont manifesté leur intérêt pour obtenir le squelette du site et nous sommes favorables à ce que cet outil puisse être utilisé clé en mains par d’autres Missions Locales. En revanche, il y a toujours besoin d’adapter les fonctionnalités et le contenu, même à la marge. Pour cela, on peut aussi transmettre les coordonnées du développeur avec lequel on a travaillé.

Pour en savoir plus :

Découvrir le jobboard La Mission Locale de l’arrondissement de Dijon propose de partager son expérience avec d’autres Missions Locales intéressées.

Pour plus d’informations contactez Patricia Lambert, chargée de la communication à la Mission Locale


Haut de page